Quotidien : vers une réduction de la durée de vie du chèque à 6 mois

Dans le cadre de l’étude de la Loi SAPIN II relative à la lutte contre la corruption et la transparence, les députés ont voté le 10 juin 2016, un amendement proposant que la validité des chèques bancaires passe de 1 an à 6 mois.

Cette mesure vise théoriquement à réduire l’incertitude liée au délai d’encaissement du chèque ainsi qu’à limiter le risque d’impayés pour les commerçants.

Certaines voix dissidentes ont pourtant critiqué une mesure qui vise à nouveau les personnes aux revenus modestes, n’ayant pas accès aux moyens de paiement numériques ou méfiants à leur égard.

Si cet amendement est définitivement adopté, il entrera en vigueur le 1er juillet 2017.